Nutrition
Nutrition

Alimentation, Santé et Enfants

L’enfant n’est pas un adulte miniature, il a ses propres caractéristiques. Le goût par exemple, est très différemment perçu. Les principales composantes de la saveur (salé, sucré, acide, amer) associées aux différentes textures (croquant, fondant) font que la composition physico-chimique des aliments développe rapidement une conduite hédonique chez l’enfant : « j’aime ou je n’aime pas ».

Bien que l’homme par nature soit omnivore (censé manger de tout), très tôt, de très nettes préférences semblent se manifester.

Ainsi parmi les 20 aliments les plus appréciés de nos jeunes « pouces », il n’existe aucun légume alors que parmi les 20 aliments les plus détestés, il en existe plus de 10 !


On comprend toute la difficulté du combat que mènent les mamans pour diversifier l’alimentation de leur progéniture et veiller à la santé de leurs enfants.


Le goût des aliments ou le goût pour les aliments

L’enfant n’a, en principe, naturellement pas envie de diversifier son alimentation. Cette tendance est encore plus marquée chez l’enfant obèse. Rappelons que la proportion d’enfants obèses a quadruplé en trente ans.

Il en découle une alimentation monotone avec une appétence prononcée pour les aliments sucrés ou très nourrissants.

On sait que ces aliments, riches en glucides, sont inducteurs de sécrétion de sérotonine par le cerveau, entraînant, passagèrement, une sensation de bien-être. Ce phénomène, bien connu à présent, peut engendrer de véritables attitudes compulsives chez l’enfant à haut risque psychologique.

Pourtant l’alimentation de l’enfant mérite toute notre attention. On sait en effet que celle-ci va conditionner, dans une très large proportion, les désordres de la vie adulte.

Les conduites alimentaires de nos enfants jouent un rôle essentiel dans leur développement présent et futur.

Or la plupart des aliments naturellement prisés par l’enfant est à teneur en micro-nutriments quasiment nulle, en ce sens que les féculents, chouchous de nos enfants, sont pauvres en vitamines, minéraux et oligo-éléments.

Quel comble à un âge où les besoins pour construire le corps sont si importants.

Pour les aider à pousser comme des champignons…

 En pratique, il ne faut surtout pas diaboliser certains aliments, même s’ils s’avèrent peu intéressants sur le plan nutritionnel pour la santé des enfants, mais les intégrer à une alimentation chaque jour un peu plus variée.

Il faut essayer de familiariser les enfants à toutes les catégories d’aliments, y compris les fruits et légumes en évitant tout comportement culpabilisant.


L’Enfance, une période essentielle de la vie

L’alimentation doit être adaptée à la croissance, et au développement du futur adolescent.
Mais bien souvent, c’est aussi un moment difficile pour les parents soucieux de l’épanouissement de leur progéniture.
Manque d’appétit entraînant une alimentation peu variée, sommeil difficile et peu réparateur, nervosité, changements d’humeur, refroidissements à répétition…, sont le lot quotidien de la plupart des parents, qui n’ont aucune alternative naturelle à ces petits tracas qui peuvent avoir des conséquences fâcheuses sur leur propre épanouissement personnel.

Les compléments alimentaires PEDIAKID®, une réponse naturelle

N’hésitez pas à donner régulièrement à vos enfants des compléments alimentaires de qualité, sachant que, comme pour l’adulte, il est quasiment impossible que l’alimentation, même bien équilibrée, couvre l’intégralité des besoins en micro-nutriments de l’enfant.

Les compléments alimentaires PEDIAKID® ne sont pas des médicaments. Ils sont formulés pour améliorer le bien-être quotidien. Par exemple, un enfant qui dort mal, qui semble agité ou qui a moins d'appétit que d'habitude mais que le pédiatre trouve bien portant car il n'a pas de fièvre ou de douleur particulière, trouvera une réponse adaptée dans des compléments alimentaires à base de plantes comme par exemple PEDIAKID® Sommeil, complément alimentaire sous forme de sirop à base d'extraits de fleurs de Camomille, fleurs de Lavande, fleurs d'Oranger, Mélisse, Aubépine, Marjolaine, Manganèse, Magnésium et Phosphore.

Les compléments alimentaires PEDIAKID® peuvent être pris par anticipation, avant des périodes de fatigue ou de froid : changements de saison, rentrée scolaire... Ils peuvent être consommés en cure de 10 à 30 jours dès le jeune âge jusqu’au préadolescent et peuvent également convenir à l'adulte de plus de 15 ans. Généralement, on peut renouveler la cure, au besoin, une fois par trimestre environ. En cas de doute, il est préférable de demander conseils à un son médecin.

OUI aux compléments alimentaires mais de QUALITE !

Attention, à bien porter votre choix sur des compléments alimentaires de qualité. Pour cela il est important de vérifier la formule : on traque les sucres ajoutés et inutiles, l'alcool dont on connaît les méfaits, et on s'assure que les formules ne renferment que des vitamines, des minéraux et/ou des plantes connues pour leurs vertus et leur action douce.
La gamme de compléments alimentaires sous forme de Sirops PEDIAKID® propose une innovation exclusive: Le Nectar d’Agave. Particulièrement recommandé pour les enfants, il est constitué de sucres naturels, non raffinés. D’autre part, ils sont formulés sans gluten afin de convenir aux enfants présentant une intolérance.

On choisit des valeurs sûres. Etant donné que les matières premières, les modes d'extraction et de fabrication, les concentrations et la conservation varient en fonction des marques et des circuits de distribution, on met toutes les chances de son côté question sécurité en achetant des produits habituellement vendus en pharmacie, parapharmacie ou magasins spécialisés.

Les compléments alimentaires PEDIAKID® sont fabriqués en France, sous contrôle qualité. Les Laboratoires INELDEA qui ont élaboré la gamme PEDIAKID® sont certifiés ISO 22 000.

Les chiffres* :

  • Près d’un enfant sur dix consomme des compléments alimentaires au moins une fois dans l'année.
  • Près de deux tiers des compléments alimentaires sont consommés sous forme de cure, aussi bien par les enfants que les adultes.
  • La durée annuelle de la prise d'un complément alimentaire est en moyenne de 2 mois et demi chez les enfants.
  • 12 % des enfants consommateurs de compléments alimentaires se révèlent en prendre toute l'année ou presque.
  • Dans 70% des cas, la prescription ou le conseil d'un professionnel de santé détermine l'achat de compléments alimentaires destinés aux enfants.

INCA 2 - Etude individuelle nationale sur consommations alimentaires 2006- 2007 - ANSES.

Voir aussi