Nutrition
Nutrition

Bien grandir pour un enfant ça signifie aussi bien manger

Entre 3 et 11 ans, vos enfants sont sortis « de la petite enfance » mais ils ne sont toujours pas rentrés dans la catégorie « adolescents ». Ils sont capables de manger de tout ou presque, suivant leur appétit, car un enfant à 3 ans n’a pas le même appétit qu’un enfant à 11 ans et pas non plus les mêmes besoins alimentaires. Il faut savoir respecter les bonnes quantités et les proportions adaptées à chaque âge.
Adoptez les bons réflexes pour varier l’alimentation de vos enfants. Prenez aussi la bonne habitude de manger à table en prenant le temps et de respecter le rythme de 4 repas par jour à horaires réguliers.

Equilibrer le contenu de son assiette :

Au moins 5 par jour : Fruits et légumes riches en minéraux, vitamines et fibres.
Au moins 3 par jour : Des produits laitiers riches en calcium et protéines


A chaque repas et selon l’appétit : céréales, pain, pomme de terres riches en glucides
1 à 2 fois par jour : des viandes, poissons ou œufs pour apporter des protéines
A volonté : de l’eau (éviter les sodas trop sucrés)
Produits à éviter : les matières grasses riches en lipides et les produits sucrés

Pour favoriser la croissance : le Calcium + Vitamine D
Le calcium rend les os et les dents solides. On le trouve principalement dans le lait et les produits laitiers. La vitamine D permet au calcium d’être bien utilisé par l’organisme !

La solution :PEDIAKID® Calcium C+

PEDIAKID® Calcium C+ a été spécifiquement élaboré à partir d’une source concentrée de Calcium adaptée à tous les enfants, pour couvrir jusqu’à 100% des apports journaliers recommandés en Calcium et en faciliter l’assimilation grâce à la Vitamine D. Sa formule convient aux enfants intolérants au lactose ou allergiques au lait. Pour une prise facilitée,PEDIAKID® Calcium C+ est présenté sous forme de sticks

de poudre acidulée délicieusement aromatisée au Cola qui fond et pétille sur la langue, ou peut être dilué dans un verre d’eau pour les plus petits.


Votre enfant grandit, prend du poids, son volume sanguin augmente et ses besoins en fer aussi. Pensez à lui donner de la viande, source de fer héminique, c'est-à-dire la forme la mieux assimilée par l’organisme.

Manger à heure fixe

Les 4 repas de votre enfant rythment sa journée et lui servent de « repères », que ce soit à l’école, le mercredi ou le week-end. Il est important de ne pas perturber ce rythme. S’ils sont espacés d’au moins 4h, leur régularité évitera les petits creux et les grignotages.

Exemple de 4 repas :
Petit déjeuner 
: 1 produit laitier (lait, yaourt) avec un peu de chocolat par exemple + 1 fruit ou un jus de fruit + un produit céréalier (tartines ou céréales corn flakes..)
Déjeuner : une crudité (tomates ou carottes) + des légumes accompagnés d’une viande ou d’un poisson. On peut rajouter des féculents (riz, blé, purée..), pour le dessert un yaourt ou un fromage + un fruit
Le goûter : des céréales ou des fruits ou un yaourt. Vous pouvez faire du pain perdu, du riz au lait, de la compote... Ne pas oublier le grand verre d’eau !
Le diner : de la viande ou du poisson avec des légumes (salade verte, petits pois) + un féculent (pate, lentilles, pain), et pour finir du fromage et un fruit par exemple.

En France, il existe une recommandation relative à la nutrition issue du GEMRCN qui sert de guide pour équilibrer les repas servis en restauration collective. Cette recommandation donne des repères sur la qualité nutritionnelle ou la composition des portions à servir, les fréquences à respecter et ce pour tous les groupes d’aliments.
Pour les viandes par exemple : Un enfant de primaire : 60 à 71g de viande (3 boulettes de viande)

Si votre enfant a du mal à manger, comment réagir ?

Essayer de conserver un seul menu pour tous à la maison et partager le plus souvent possible vos repas avec vos enfants. La curiosité et le plaisir sont contagieux !
La texture, l’odeur, la couleur d’un nouvel aliment peuvent surprendre votre enfant. Il ne faut pas le forcer à manger mais vous pouvez en revanche, lui proposer plusieurs fois l’aliment sous différentes formes et l’inciter à goûter. La préparation et la présentation peuvent aussi considérablement changer le goût d’un aliment. Ex : des légumes gratinés avec du fromage,…



Laisser lui le choix. Par exemple présentez-lui plusieurs desserts : pomme, orange ou yaourt...
Ne pas oublier « les aliments plaisir » (gâteau, bonbon..). A consommer avec modération
Vous pouvez aussi emmener vos enfants faire les courses, chez le boucher ou sur le marché en le laissant choisir son morceau de viande ou ses fruits par exemple.
Cuisiner avec lui, ce sera l’occasion pour lui de montrer la transformation des aliments avant et après la cuisson.
Un fouet à la main et une pincée d’épices dans l’autre, peut parfois déclencher des passions !

Bouger un peu tous les jours
Votre enfant a besoin de se dépenser à l’école mais aussi le week-end. Proposez-lui de faire du vélo, du jardinage avec vous ou une balade à pieds (au moins ½ h). N’oubliez pas de lui montrer l’exemple et de profiter de chaque occasion pour bouger avec lui. Et inscrivez-le par à des activités sportives !


Notre conseil nutritionnel : PEDIAKID® Appétit Tonus

Particulièrement conseillé à ceux qui boudent leur assiette, PEDIAKID® Appétit-Tonus, associe des actifs naturels et efficaces pour stimuler l’appétit et ainsi aider à la prise de poids, du Fenugrec et du Curcuma, des Vitamines C et B12 pour réduire la fatigue et pour un meilleur tonus. Sa formule douce et parfaitement assimilable est idéale pour retrouver naturellement et en toute circonstance de la vitalité au quotidien.
Délicieusement aromatisé au concentré naturel de framboise. Peut également convenir à l'adulte de plus de 15 ans.


Voir aussi